This website requires JavaScript.

Petite histoire de la chapelle de Plaincourault

La chapelle | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Chapelle Chapelle de Plaincourault

Chevaliers et betteraves

Au détour d'une paisible route berrichonne surgit la silhouette d'une petite chapelle romane.

Celle de Plaincourault ! Entrez vite à l'intérieur, elle cache des trésors...

La chapelle a été fondée entre 1110 et 1120 par les hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, aujourd'hui devenu ordre de Malte.

Ils avaient construit leur commanderie non loin de là, sur l'emplacement de l'actuel château de Plaincourault (qui ne se visite pas).

On venait y donner la messe tous les jours !

Mais en 1632, les Hospitaliers s'en vont et la chapelle est abandonnée pendant 3 siècles.

Transformée en grange, le foin s'y entasse tout comme les betteraves, les animaux...

Renaissance !

Des gens achètent les terres de Plaincourault au XIXe s, avec la chapelle qui se trouve encore dans le parc du château.

On a depuis percé la route et la chapelle a été séparée du château. Est-elle sauvée pour autant ? Pas sûr !

On l'a construite sur des rochers dits « lités », qui forment de fines strates de pierres superposées très glissantes.

En clair, la chapelle se penchait dangereusement vers la route !

Un gros travail a été entrepris au XXe s pour solutionner ce problème, depuis que le parc naturel de la Brenne s'est porté acquéreur de la chapelle pour un franc symbolique !

Une fois stabilisée, celle-ci ne craint plus rien.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !