This website requires JavaScript.

Petite histoire de la cathédrale d'Uzès en 5 anecdotes

La cathédrale | Poppy / CC-BY-SA
Cathédrale Cathédrale Saint-Théodorit d'Uzès

1 - Les surprenantes galeries des « nouveaux convertis »

On voit d’étranges galeries de fer forgé, à l’intérieur de la cathédrale.

Quelle est leur histoire ?

Au XVIe s, Uzès adhère au protestantisme.

Mais avec la révocation de l’Edit de Nantes qui donnait toutes leurs libertés aux protestants en 1685, on leur retire tout.

Tout. Leur liberté de culte. Beaucoup s’exilent en Angleterre, aux Pays-Bas, pour continuer de pratiquer.

Les autres sont obligés de se convertir de force au catholicisme et de pratiquer leur culte en secret, dans la campagne paumée : ce sont les « nouveaux convertis ».

On les oblige à aller à la messe, à baptiser leurs enfants, à fêter toutes les fêtes religieuses catholiques.

Alors comme le nombre de convertis est nombreux, on aménage dans la cathédrale ces tribunes en fer forgé, spécialement pour eux.


Tribunes des nouveaux convertis

Tribunes des nouveaux convertis | ©Finoskov / CC-BY-SA

2 - La tour Fenestrelle

Avec ses 40 m de haut, la tour fait office de clocher de la cathédrale.

De style roman, assimilable aux campaniles italiens comme la tour de Pise, c’est le vestige du XIIe s de l’ancienne cathédrale.

Il s'agit, en France, de l’unique ou en tout cas très rare exemple de clocher rond !

Elle doit son nom à ses nombreuses petites fenêtres...


Tour Fenestrelle

Tour Fenestrelle | ©Daniela Berndt / Pixabay

3 - Les orgues, un joyau !

Vous avez là les seules orgues de France à posséder un double buffet du XVIIe siècle peint en gris et or et des volets d’origine.


Les orgues

Les orgues | ©Finoskov / CC-BY-SA

4 - La légende de saint Firmin

La cathédrale abrite le reliquaire de saint Firmin avec son mannequin en cire qui contient ses reliques.

Né à Narbonne en 516, une légende raconte comment après sa mort dans sa propriété de Firminargues, son corps est ramené à Uzès, sur un char tiré par quatre bœufs.

Il traverse une grande forêt, quand soudain, le cortège funèbre se fait attaquer par un ours qui tue un des bœufs.

Le plantigrade, qui ne se défend pas, est alors attelé avec les autres bœufs.

Voilà le plus bizarre des chars qui entre dans la ville d’Uzès et se dirige vers l’église Saint-Baudile pour y enterrer Firmin !

Un grand pèlerinage commence sur sa tombe, où ses reliques ont la particularité de guérir les maladies mentales...


Saint Firmin

Saint Firmin | ©Finoskov / CC-BY-SA

5 - Qui est Théodorit ?

Je vous présente un autre saint, le patron de la cathédrale, celui-là : Théodorit.

Prêtre à Antioche (actuelle Antakya en Turquie) au IVe s, il refuse de profaner les lieux sacrés chrétiens comme l’ordonne l’empereur romain (païen) Julien l’Apostat.

On le décapite et on le martyrise d’une horrible façon.

Ses reliques sont ramenées par un croisé, seigneur d’Uzès, et déposées dans la cathédrale. Elles ont depuis disparu.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !