This website requires JavaScript.

Petite histoire de l'arc de Germanicus

L'arc | Jack ma / CC-BY-SA
Gallo-romain Arc Arc de Germanicus
Offert par un riche habitant de Saintes, Caius Julius Rufus, notre arc marquait l'arrivée de la voie romaine venant de Lugdunum (Lyon). Une voie qui aboutissait dans la ville par un pont romain ! On l'élève en l'honneur de Germanicus César, fils de Brutus et d'Antonine la Jeune, entre l'an 21 à 31. Au Moyen-Age, l'arc se trouve réduit de moitié, encaissé dans un pont gothique, avant qu'il ne soit consolidé en 1665 par l'ingénieur Blondel. Au XIXe siècle, on a l'idée de remplacer le vieux pont romain par un pont en fer : argh, affreuse idée ! Heureusement, Prosper Mérimée s'y oppose en 1843. Il fait transporter, pierre par pierre, l'arc à son endroit actuel, sur les quais de la Charente !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !