This website requires JavaScript.

Maupassant et son Humble drame à Murol

Quand : 1883

Maupassant par Liébert | ©Paris Musées - Musée Carnavalet / CC0
Château Château de Murol

Saviez-vous que le château de Murol inspire à Maupassant cette description, dans la nouvelle Humble drame, parue en 1883 ?

« Le lendemain, à la nuit tombante, j’arrivai au château de Murol. La vieille forteresse, tour géante debout sur son pic au milieu d’une large vallée, au croisement de trois vallons, se dresse sur le ciel, brune, crevassée, bosselée, mais ronde, depuis son large pied circulaire jusqu’aux tourelles croulantes de son faîte.
« Elle surprend plus qu'aucune autre ruine par son énormité simple, sa majesté, son air antique puissant et grave. Elle est là, seule, haute comme une montagne, reine morte, mais toujours la reine des vallées couchées sous elle.
« On y monte par une pente plantée de sapins, on y pénètre par une porte étroite, on s'arrête au pied des murs, dans la première enceinte au-dessus du pays entier.
« Là-dedans, des salles tombées, des escaliers égrenés, des trous inconnus, des souterrains, des oubliettes, des murs coupes au milieu, des voûtes tenant on ne sait comment, un dédale de pierres, de crevasses où pousse l'herbe, où glissent des bêtes. »


Humble drame, c’est l’histoire de la rencontre du narrateur avec une vieille femme, dans une auberge en Auvergne.

Elle lui raconte sa triste et pathétique histoire : son mari lui enlève son fils chéri en l’envoyant en pension dès l'âge de 8 ans, elle ne le voit pratiquement plus.

Son mari meurt, suivent ses deux sœurs : la voilà seule.

Son fils grandira et se mariera avec une femme qui n'aimera jamais sa belle-mère.

Elle ne le reverra qu’une toute petite fois. Depuis... elle erre comme une âme en peine, inconsolable.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !