This website requires JavaScript.

Loches, la Terreur... et ses étranges fauteuils

Les fauteuils | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château de la Loire Château Révolution Française Emprisonnement Château de Loches

A côté de l'oratoire d'Anne de Bretagne se trouve le cabinet de travail de la reine de France.

Une pièce qui, comme l'ensemble du château, a servi de geôle pendant la Terreur...

Tenez, regardez un peu ces chaises : ce sont des fauteuils Louis XVI bois de hêtre, au décor dit de « médaillons de prisonniers ».

Une tapisserie au point portant les noms des prisonniers enfermés là pendant la Terreur... Ils datent bien sûr de la fin du XVIIIe s.

En levant la tête, 2 inscriptions écrites en grandes capitales attirent l’œil.

Vous les voyez ? Elles disent :

C'est ici que du sort les injustes rigueurs voulurent m'accabler de cruelles douleurs mais tel que dans le port fermé dans le naufrage mon cœur fier et tranquille au milieu de l'orage toujours plus grand que ces malheurs des héros de mon sang imita le courage.


Ou bien :

A jamais dans mon cœur malgré tous les ennuis d'une longue souffrance et le cruel destin dont je subi la loi il est encore des biens pour moi, le tendre amour et la douce espérance.


Des cris du cœur venus de prisonniers qui attendaient leurs dernières heures...

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !