0

Plan d'accès

Adresse :

Place de l'Abbaye

Abbaye de la Chaise-Dieu

La tour Clémentine - ©Momory22 / CC-BY-SA La tour Clémentine - ©Momory22 / CC-BY-SA

Au chevet de l'église, avez-vous remarqué cette grande tour ? Kézaco ? Tout simplement le donjon construit par le pape Clément VI et qui porte son nom, la « tour Clémentine » : elle servait à...

Gisant de Clément VI - ©Daniel Villafruela / CC-BY-SA Gisant de Clément VI - ©Daniel Villafruela / CC-BY-SA

Mieux que Robert le saint, il y a eu Clément, le pape ! Et oui, l'abbaye doit sa renommée à un pape... Pierre Roger, futur Clément VI, n'est au début qu'un simple moine du monastère. Devenu évêque d...

3e panneau - ©MirandaAdramin / CC-BY-SA 3e panneau - ©MirandaAdramin / CC-BY-SA

Voilà maintenant la fameuse danse macabre de la Chaise-Dieu, superbe fresque de la fin du XVe s. Longue de 26 m, elle a été réalisée après une épidémie de peste noire.

Salle de l'Echo - ©Pymouss / CC-BY-SA Salle de l'Echo - ©Pymouss / CC-BY-SA

Le cloître de la fin du XIVe s mène à la « salle de l'Echo » : ça, c'est marrant ! Faites le test : deux personnes, chacune dans un coin opposé, dos tourné, peuvent parler à voix basse sans problème.

Une des tapisseries - ©Daniel Villafruela / CC-BY-SA Une des tapisseries - ©Daniel Villafruela / CC-BY-SA

A l'intérieur de l’abbatiale, on peut voir de magnifiques tapisseries en lin, laine et soie, du début du XVIe s, probablement tissées à Arras ou dans les Flandres, offertes par l’abbé Jacques de...

Vue d'ensemble - ©Alexander Hoernigk / CC-BY-SA Vue d'ensemble - ©Alexander Hoernigk / CC-BY-SA

A la Chaise, en pleine Auvergne, on est bien loin de la capitale... Ca en fait un bon lieu d'exil ! C'est ce que connaît le cardinal Louis-René de Rohan, envoyé là pour avoir trempé dans « l'affaire...

L'abbaye - ©GautierPoupeau / CC-BY-SA L'abbaye - ©GautierPoupeau / CC-BY-SA

Cette abbaye bénédictine, une des plus célèbres de France, a été fondée par saint Robert en 1036. Il avait quitté Brioude pour fonder son monastère, Robert, mais ne savait pas où poser son baluchon...

Et encore !