This website requires JavaScript.

Les monstres et les os de la crypte de Girons

Quand : 778

La crypte | PePeEfe / CC-BY-SA
Crypte Charlemagne Crypte de Saint-Girons de Hagetmau

Charlemagne et ses os

Le tombeau de Girons se trouve à l’emplacement de l’actuelle crypte.

C'est Charlemagne qui fonde une abbaye sur la sépulture, s’arrêtant là en 778 après avoir conquis l’Aquitaine : histoire de confier les précieux restes de Girons à des moines...

C’est Charlemagne aussi qui fait porter une partie des reliques dans l’église Sainte-Eulalie de Bordeaux, vous vous souvenez ? Oui, dans la chapelle des Corps-Saints !

Les monstres des chapiteaux

On n'a plus d'abbaye aujourd'hui, mais une magnifique crypte, seul vestige encore debout !

4 colonnes centrales en marbre soutiennent la crypte : on trouvait au milieu les reliques de saint Girons, que l'abbaye conservait précieusement.

Les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle ont dû eux aussi contempler les beaux chapiteaux romans (12e siècle), frémir devant les monstres et les animaux fantasmagoriques, admirer les scènes représentant la lutte du bien sur le mal, quelques épisodes de la vie de saint Girons...

Source

  • Émile Taillebois. La crypte de Saint-Girons à Hagetmau. In Congrès archéologique de France (tome 55). 1889.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !