This website requires JavaScript.

Le sacrifice de Joan Blanca

Castillet, porte Notre-Dame | Enfo / C-BY-SA
Fortification Destin tragique Castillet de Perpignan
Joan Blanca, c’est le nom de l’homme qui a défendu Perpignan contre le roi Louis XI. Car en 1474, le Roussillon se fait envahir par les troupes françaises ! Perpignan itou bien sûr. Premier consul de la ville, bourgeois de la cité, Joan paiera cher son attachement à sa cité natale : son fils se fait prendre par les Français. Proposition : soit les Perpignanais ouvrent les portes de la ville, soit le fils se fait tuer sous leur nez. Joan préfère sacrifier son fils plutôt que de laisser sa ville se faire envahir... Les maudits Français le tuent au pied de la muraille, devant le Castillet. Une plaque rappelle ce fait sur un des murs du Castillet. Et depuis 1475, la ville a le titre de Fidelissima Villa, « ville fidèle ». Pauvre fiston, ça lui a fait de belles jambes...

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !