This website requires JavaScript.

Le jour où le futur grand médecin Xavier Bichat naissait à Thoirette dans le Jura !

Quand : 14 novembre 1771

Xavier Bichat | ©Rijksmuseum / CC0
Maison Maison natale de Xavier Bichat

Qui est né dans cette maison ?

Le médecin et anatomiste Marie François Xavier Bichat naît le 14 novembre 1771 dans l'actuel Jura, à Thoirette, dans cette modeste maison entre Bourgogne et Franche-Comté.

Malgré sa carrière éphémère, il a posé les bases de l'histologie moderne, approfondi les connaissances sur l'anatomie.

« La médecine moderne est sortie du tablier de Bichat », dixit Gustave Flaubert !

Maison natale de Bichat

Maison natale de Bichat | ©Chabe01 / Wikimedia Commons / CC-BY-SA

Consanguinité !

Mais commençons par ses parents.

En septembre 1770, le père de Xavier, Jean-Baptiste Bichat, a obtenu la dispense du pape à Rome, pour épouser sa cousine germaine : Jeanne Rose Bichat.

Le frère aîné de Xavier, César, racontera d'ailleurs plus tard que pendant la grossesse de Xavier, leur mère est angoissée, obsédée par l'idée de donner naissance un enfant malformé ou malade.

Consanguinité oblige !

Un père médecin

Le père de Bichat est lui aussi médecin ! Il est le tout premier, d'ailleurs, à obtenir le double doctorat de médecine et de chirurgie, à la Faculté de Montpellier.

C'est lui, le premier maître du jeune Xavier, en matière d'anatomie.

Il lui fait disséquer, dès son plus jeune âge, chats et chiens, mais aussi produits de la chasse et de la pêche.

Acte de naissance de X. Bichat (Le Progrès médical, 1926)

Acte de naissance de X. Bichat (Le Progrès médical, 1926) | ©BIU Santé (Paris) / Public domain

Le couple Bichat s'installe à Thoirette

À l’annonce de la grossesse de Jeanne Rose, le couple Bichat habite Poncin, dans l'Ain : il part s'installer à Thoirette, chez les parents de Jean-Baptiste.

Ce sont des laboureurs aisés, qui possèdent cette maison du 17e siècle, qui va voir naître Xavier Bichat. Thoirette compte alors à peine plus de 37 habitants…

Les beaux-parents accueillent très bien Jeanne Rose et Jean-Baptiste : ils vont rester chez eux pendant et après les couches de la jeune femme.

La tradition dit que Jean-Baptiste pratique lui-même l'accouchement, ayant dû apprendre l’obstétrique lors de ses études : pourtant, ce n’est pas une pratique répandue du tout, alors : on préfère appeler une sage-femme !

Maison natale de Bichat (Aesculape, 1911)

Maison natale de Bichat (Aesculape, 1911) | ©BIU Santé (Paris) / Public domain

Une histoire de prénoms

Le nourrisson est baptisé Marie, en premier prénom : très en usage en Bourgogne, à l'époque, même pour les garçons !

François Xavier fait référence au saint éponyme : l’oncle maternel du couple Bichat avait fait partie de la Compagnie de Jésus, et ce choix de prénom pour l'enfant lui faisait plaisir.

En tous cas, quelques jours plus tard après la naissance, Jeanne Rose demande à son mari de retourner chez eux, à Poncin dans l’Ain.

Xavier Bichat

Xavier Bichat | ©Wellcome Collection / Public domain

Bichat en deux mots !

Bichat et la dissection de nuit

Bichat étudie l'anatomie et dissèque plusieurs centaines de cadavres, pris de nuit dans les cimetières de la capitale.

C'est lors de ces dissections qu'il découvre les membranes synoviales et les décrit pour la toute première fois.

Il rédige un Traité des membranes qui lui vaut le respect de ses pairs ! Il est alors dispensé de passer son doctorat, et se fait nommer médecin au prestigieux Hôtel-Dieu de Paris.

Bichat et le vitalisme

L’une de ses phrases est restée célèbre, tirée de son ouvrage Recherches physiologiques sur la vie et la mort (1800) : « La vie serait l'ensemble des forces qui résistent à la mort. »

Il s'agit de la base du vitalisme, doctrine issue de l’école de Médecine de Montpellier, via Bichat et son collègue Barthez.

Définition du vitalisme du Larousse : « Doctrine philosophique qui pose l'existence d'un principe vital distinct à la fois de l'âme et de l'organisme, et qui fait dépendre de lui toutes les actions organiques. »

Une mort très prématurée

Bichat meurt à l'âge de 30 ans, le 22 juillet 1802, des suites d'une fièvre typhoïde.

L'un des médecins de Napoléon Ier, Corvisart, écrit à l’empereur : « Personne en si peu de temps n’a fait autant de choses si bien. »

Son nom sur la tour Eiffel

Le nom de Bichat est gravé aux côtés de ceux de 72 grands scientifiques, sur la Tour Eiffel !

Les boules de Bichat

Bichat a donné son nom aux boules de masse adipeuse que l’on a dans chaque joue, leur donnant leur forme arrondie.

Sources

  • Nicolas Dobo, ‎André Role. Bichat : la vie fulgurante d'un génie. Perrin, 1989.
  • C'est arrivé le 22 juillet 1802 : mort de Xavier Bichat. Le Quotidien du Médecin, lequotidiendumedecin.fr. 22/07/2015.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !