This website requires JavaScript.

La mort de Mme de Fontanges à Port-Royal

Quand : 28 juin 1681

Mme de Fontanges | ©Austrian National Library (ÖNB) / Public domain
Abbaye Louis XIV Abbaye de Port-Royal de Paris

Mme de Fontanges, dernière maîtresse de Louis XIV, meurt à Port-Royal à l'âge de 20 ans, des suites d’une fausse-couche, le 28 juin 1681.

Quand on sait qu'une partie de l'abbaye deviendra la maternité de l’hôpital Cochin...

Mme de Fontanges

Un cœur qui balance

Marie-Angélique de Scorailles, duchesse de Fontanges ?

La dernière maîtresse de Louis XIV, avant qu’il n’épouse Mme de Maintenon.

Il a 41 ans quand il la rencontre, elle 17, en 1679.

Le cœur du roi balance alors entre Mme de Montespan et Mme de Maintenon, gouvernante des enfants qu’il a eu avec la première.

C’est cette dernière qui présente Mme de Fontanges à Louis.

Elle a prévu son coup, la vilaine... elle voulait évincer Mme de Maintenon du cœur du roi !

Deux favorites en lice

Marie-Angélique s’était fait vite une réputation à la cour : elle est jolie, mais « sotte comme un panier » !

La Montespan espère bien que sa jolie tête vide va vite soûler le roi... qui la laissera tomber et reviendra vers elle.

Le plan échoue, bien sûr. Louis tombe fou amoureux de Mme de Fontanges !

Il faut attendre fin 1679 pour que Louis en ai assez de La Fontanges et son manque d’esprit.

Leur liaison sent le roussi...


Mme de Fontanges

Mme de Fontanges | ©Austrian National Library (ÖNB) / Public domain

La mort de Mme de Fontanges

Malade à Port-Royal

Marie-Angélique accouche en janvier 1680 d’un fils, mort-né. Elle ne s'en remettra jamais.

Elle a perdu énormément de sang. Elle se repose, guérit et reparaît à la cour, fraîche comme une rose.

Pas pour longtemps...

« Blessée dans le service », écrit Mme de Sévigné, les hémorragies reviennent.

Fatiguée, usée, malade, la pauvre n’intéresse vraiment plus du tout Louis.

Angélique se retire finalement à Port-Royal, où elle meurt le 28 juin 1681, à tout juste 20 ans.

Quelques jours avant, Louis était venu la voir. Elle a pleuré, elle a même été heureuse : « Je meurs contente, puisque mes derniers regards ont vu que vous me pleurez... »

On l'a enterrée au sein de l’abbaye parisienne.

Les causes de sa mort

Les ragots disent que Mme de Montespan a empoisonné sa rivale.

Effectivement ! Le truc louche, c’est quand après sa mort, Louis XIV demande aux médecins de ne pas faire d’autopsie.

La famille insiste, on en fait une finalement...

Alors, poison ? Non ! L’estomac et les intestins sont parfaitement sains.

Alors, est-ce l’accouchement ? Non plus : ça l’a brisée et affaiblie, mais le rapport d’autopsie mentionne « matrice et vessie saines et naturelles ».

En revanche... elle a des soucis au niveau pulmonaire, avec de l’eau autour du cœur et une pneumonie.

Elle était anémiée, épuisée, des problèmes aux poumons n’ont fait que l’achever...


Le cloître, Port-Royal

Le cloître, Port-Royal | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

L’hôpital Cochin et sa maternité

Donc, Mme de Fontanges meurt d'hémorragie suite à une fausse-couche et finit sa vie à l'abbaye de Port-Royal...

Une abbaye fondée par Angélique Arnauld, en 1648, qui se trouve aujourd'hui abriter... l'hôpital Cochin et sa maternité !

Aaah, revenons un brin en arrière...

La Bourbe

A la Révolution, on transforme l’abbaye en prison (surnommée La Bourbe), puis en octobre 1795 en maison d’allaitement pour « enfants trouvés ».

Y sont aussi logées les nourrices et les femmes prêtes à accoucher.

Dans la salle capitulaire (toujours visible), 40 lits accueillent les futures mères.

L'enfer !

Au début tout va bien.

Mais après avoir servi de prison, la maternité est un vrai enfer sur terre.

Pire, vous entriez... pour y mourir.

Le petit panneau explicatif sur les lieux explique qu’en 1795, pour 3122 admissions, on compte 2910 décès, et 6 décès sur 7 admissions en 1797 !

La Maternité

Heureusement, dès 1801, les autorités allouent un budget et les choses bougent.

Hop, on rénove les lieux et Port-Royal se dédie uniquement aux accouchements, sous le nom qu’elle a gardé depuis, la Maternité.


La salle capitulaire, Port-Royal

La salle capitulaire, Port-Royal | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA


À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !