This website requires JavaScript.

L'église sous terre de Saint-Emilion

L'église | JEAN ROBERT THIBAULT / CC-BY-SA
Eglise paroissiale Eglise monolithe de Saint-Emilion
L'archevêque de Bordeaux, Goscelin de Parthenay, prend le monastère sous son autorité en 1080. Peu de temps après, la règle se relâchant, l'homme d'Eglise décide de placer le monastère sous la règle de saint Augustin, en 1110. Jusqu'à la Révolution, l'église souterraine sert de paroisse à la ville, même si les moines avaient fait bâtir une collégiale en haut de la ville, plus agréable... Longue de 40 m et large de 20, on ne se rend pas compte de l'importance de l'église, de l'extérieur, qui s'enfonce loin sous la terre. On a juste l'impression de se trouver hors du temps, sans lumière du jour, sans repères... L'endroit est pour cela unique et totalement déroutant pour un édifice religieux ! Le portail date du XIIIe siècle, le clocher du XIIe siècle, sa flèche du XVe siècle.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !