This website requires JavaScript.

L'édit de Roussillon : premier de l'An et poisson d'avril !

Quand : 9 août 1564

Façade nord du château | ©MOSSOT / CC-BY-SA
Château Charles IX Catherine de Médicis Château de Roussillon

C’est au château de Roussillon que l’édit fixe, en France, le commencement de l’année civile le 1er janvier ! Mais pas que...

Le premier de l'an, toute une histoire !

De Lyon à Vienne

1564. Charles IX, 14 ans, accompagné de sa mère Catherine de Médicis, du fidèle conseiller Michel de L’Hospital et de la cour, fait un tour de France en pleines guerres de Religion.

Ils ont été brusquement chassés de Lyon par une épidémie de peste qui s’y est déclarée et ont trouvé refuge à Roussillon.

Le jeune roi se rend alors compte que beaucoup de villes changent d’années à des dates différentes !

A Lyon, c’est le 25 décembre, à Vienne dans l’Isère le 25 mars, à Paris le jour de Pâques, à Grenoble à Noël… pas pratique du tout pour sortir les cotillons. Il faut mettre fin à ça !

Premier janvier pour tout le monde

Voilà. L'évènement se passe le 9 août 1564, dans ce château, dans l’Isère : la signature de l’édit de Roussillon !

Il fixe au 1er janvier le début de la nouvelle année, pour tout le royaume de France. Pourquoi cette date ? Elle correspond, dans la tradition catholique, à la circoncision de Jésus, huit jours après sa naissance...

Le dernier des 39 articles que compte l’édit de Roussillon dit :

« Voulons et ordonnons qu’en tous actes, registres, instruments, contrats, ordonnances, édits, lettres tant patentes que missives et toute écriture privée, l’année commence dorénavant et soit comptée du premier jour de ce mois de janvier. »

Le pape et le calendrier

15 ans après la signature du traité à Roussillon, le pape Grégoire XIII généralise la mesure pour l’ensemble du monde catholique.

Sauf peut-être pour l’empire germanique de Charles Quint, qui avait déjà sauté le pas quelques années avant… le pape instaure aussi le calendrier grégorien, toujours en usage aujourd’hui.


Façade ouest de l'aile est du château

Façade ouest de l'aile est du château | ©MOSSOT / CC-BY-SA

L'origine du poisson d'avril

L’édit de Roussillon est à l’origine de la tradition du poisson d’avril !

Avant l’édit, pour fêter la nouvelle année qui commençait entre mars et avril, les Français avaient pris l’habitude de s’offrir des cadeaux, le plus souvent des denrées alimentaires.

Quand on fixa le début de l’année le 1er janvier, une partie des gens n’a pas été tout de suite au courant du changement et continue de s’offrir des cadeaux le 1er avril.

Pour se moquer, on se met à offrir de faux cadeaux, et, période de carême oblige, de faux poissons !

Où se trouve l'édit original ?

Aujourd’hui, l’Edit de Roussillon est conservé aux Archives nationales. Le château isérois en conserve une copie.

Deux mots sur le château !

Le château Renaissance de Roussillon a été construit par le cardinal de Tournon, conseiller personnel de François Ier, en 1548.

Il abrite aujourd’hui l’hôtel-de-ville et l’office de tourisme : on peut tout de même visiter les appartements du cardinal de Tournon.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !