This website requires JavaScript.

L'arc Héré : quand Stanislas flatte l'ego de son gendre

L'arc | Alf van Beem / CC0
Rue Quartier Arc Stanislas Leszczynski Louis XV Place Stanislas

Un arc qui porte le nom du talentueux architecte de Stanislas, Emmanuel Héré, l'élève de Boffrand entré à 20 ans au service du duc de Lorraine !

Une construction d'ordre corinthien qui se termine par un médaillon, le portrait de Louis XV soutenu par un Génie et une femme allégorie de la Lorraine.

Au-dessus, une Renommée et sa trompette sous laquelle on lit : Hostium terror, Foederum cultor, Gentisque decus et amor.

Soit en français « Terreur des ennemis, instigateur des traités, gloire et amour de son peuple ».

Là, on distingue 3 bas-reliefs en marbre blanc : Mercure et Minerve, Apollon et les muses, Apollon contre le dragon avec la devise Principi pacifico.

Sur la corniche, Cérès, Minerve, Hercule, Mars.

L'arc a été dédié à Louis XV, normal : c'est le gendre de Stanislas !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !