This website requires JavaScript.

Jean Fleury d'Honfleur et l'or des Aztèques

Quand : 1522 - 1527

Les Açores | ©António Pedroso / Pixabay
Port Exploration Port de Honfleur

Connaissez-vous ce capitaine honfleurais, au service de l'armateur dieppois Jean Ango ?

Une terreur des mers, un corsaire redouté par Espagnols et Portugais !

Mais pour commencer notre histoire, cap sur les Açores...

A la fin de l’année 1522, le conquistador Hernan Cortès ramène un monceau de trésors aztèques, chargés sur plusieurs galions, direction l’Espagne.

Il s’agit du trésor du mythique Guatimozin, le dernier empereur aztèque !

Un fabuleux et légendaire trésor composé de :

« masques en mosaïque de pierres fines, aux oreilles d’or et dents en ivoire, de joyaux dont une émeraude grande comme une paume, de la vaisselle d’or et d’argent gravée de figures animales, des sarbacanes, des heaumes à plumets à tête diabolique, des corsets et manteaux d’apparat, des souliers cousus d’or, une coulevrine en argent, de riches accoutrements de plumes, des éventails de plumes montés en or et surtout, des milliers de larges plaques d’or en forme de disques. »
(vu dans Le livre maritime au siècle des Lumières, 2005, Presses Paris Sorbonne)


Sans oublier deux gros jaguars... pendant le voyage, l’un d’eux, vif et furtif, s’échappe et fait un carnage parmi les marins et les soldats, avant que la pauvre bête ne soit abattue.

Les Espagnols, en tout cas, en regagnant les Açores, se font prendre par Fleury à bord du Dieppe, suivi de 6 autres galions.

Les Espagnols ont à peine le temps de se réfugier sur terre que Fleury aborde deux caravelles sur trois.

Fortune assurée pour le Honfleurais...

Mais la revanche viendra, ça oui !

En 1527, quand les Espagnols arrêtent enfin Fleury et le livrent aux hommes de Charles Quint.

Le fier corsaire honfleurais est exécuté près de Tolède.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !