This website requires JavaScript.

Jacques Coeur... et valet de pique !

La cour | Christophe.Finot / CC-BY-SA
Château Jacques Coeur Château de Saint-Fargeau
Jacques Cœur achète Saint-Fargeau en 1450, réaménage et transforme tout à son goût (hé, il a les moyens après tout). Malheureusement pour lui, crac, l’année suivante, il se fait arrêter et tous ses biens se font confisquer. Du coup, en 1453, le château passe à Antoine de Chabannes. Il avait participé au procès de l’argentier, et précipité sa chute ! Vautour, va : il récupère des terres, des sous, et le château... Antoine, c’est aussi un valeureux capitaine qui a bien combattu l’ennemi anglais, ancien compagnon d'armes de la Pucelle. Il avait dit à Charles VII : « Je n’ai jamais écorché que vos ennemis, et il me semble que leur peau vous a fait plus de profit qu’à moi... » Le fiston de Charles, Louis XI, s’empresse de disgracier le rustre et de lui reprendre sa terre bourguignonne. Pour la refiler à qui ? Au fils de Jacques Cœur, Geoffroy Cœur, tiens !... Cœur qui le refilera au fils de Chabannes contre dédommagement.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !