This website requires JavaScript.

Imprenable, Villefranche !

Les remparts | GO69 / CC-BY-SA
Fortification Vauban Remparts de Villefranche-de-Conflent
A Villefranche-de-Conflent, les premières fortifications se construisent grâce au comte de Cerdagne Guillaume Raymond, à la toute fin du XIe s, au confluent de deux vallées. On appelle la cité Villafranca, « ville franche » à cause de tous les privilèges fiscaux dont elle a bénéficié dès le début : du coup, elle devient la capitale économique du Conflent, jusqu’au XVIIIe s ! Puis, le roi d’Aragon Alphonse V fait construire la tour du Diable. Ensuite, Louis XIII fait la conquête du Roussillon : en juillet 1654, on voit les troupes du roi prendre Conflent après une semaine de siège, détaillée dans le tome 2 des Mémoires de Bussy-Rabutin. Vauban vient en 1688 inspecter les vieilles fortifications et les refait. C’est « une petite villotte d'environ 140 feux commandée et serrée de fort près par de très hautes montagnes ; les habitants ne peuvent pas mettre le pied à leurs portes, ni la tête à leurs fenêtres sans être découvert aussitôt de quelqu'une de ces montagnes » comme il dit, et il ajoute qu’il ne manque plus qu’un fort à la ville pour être imprenable... Ce sera bien sûr le fort Libéria.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et l’Histoire, grande ou petite... bien croustillante, si possible !

Commentaires (0)