This website requires JavaScript.

Le cloître de l'abbaye de Gellone... à New-York !

Quand : 1906 - 1925

Cloître de l'abbaye de Gellone, en France | ©Tato Grasso / CC-BY
Abbaye Cloître Abbaye de Gellone

Mince ? Qu'est-il arrivé au si beau cloître de l’abbaye de Gellone ? Pourquoi parait-il... comme... amputé ?

Aaah, ne le cherchez pas en entier. On a ici que deux galeries sur quatre.

Les deux autres parties se trouvent aujourd’hui... à New-York, aux États-Unis !

Oui ! L’abbaye a été vendue à la Révolution et les propriétaires ont ensuite préféré la démanteler pierre par pierre et en vendre les matériaux.

Des décors envoyés outre-Atlantique pour être exposés dans le célèbre The Cloisters : le musée des Cloîtres du prestigieux Metropolitan Museum of Art de New-York...

Cloître de l'abbaye de Gellone, The Cloisters

Cloître de l'abbaye de Gellone, The Cloisters | ©Metropolitan Museum of Art / CC0

L’affaire se déroule en 1906 : le collectionneur et artiste américain George Grey Barnard séjourne en France et achète des éléments sculptés provenant de 4 grandes abbayes :

  • Saint-Michel-de-Cuxa ;
  • Saint-Guilhem-le-Désert ;
  • Bonnefont-en-Comminges ;
  • Trie-en-Bigorre.

Éléments revendus en 1925 à l'industriel John D. Rockfeller, qui en fait illico don au Metropolitan Museum of Art de New-York.

Mais allez, on ne va pas bouder notre plaisir, ici, à Saint-Guilhem-le-Désert : les deux galeries restantes du cloître sont juste magnifiques, avec cette pierre blanche, ce bassin d’eau fraîche, la montagne sèche et le ciel lumineux, tout autour…

Source

  • Daniel Kletke. Le cloître de Saint-Guilhem-le-Désert au musée des Cloîtres de New York. In Revue Études Héraultaises, n°26-27. 1995-1996.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !