This website requires JavaScript.

Comment Soulac-sur-Mer est née du lait de la Vierge

Madone | Public domain
Basilique Pèlerinage Miracle Relique Basilique Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres
L'église romane actuelle date de la fin du Xe siècle. Primitivement, on trouvait une petite chapelle du IXe siècle elle-même construite sur les ruines d'un lieu de culte élevé par sainte Véronique. D'ailleurs... La légende rapporte que cette dame, revenant en France en bateau depuis Jérusalem accompagnée de saint Martial, fait naufrage non loin de là. Ouf ! Plus de peur que de mal... Nos deux saints s'en sortent, et remercient la vierge Marie qui les a sauvés d'une noyade certaine ! Véronique fonde alors l'église et y dépose des reliques, entre autre des gouttes du lait maternel de la Vierge qu'elle avait ramenées de Terre Sainte. Figurez-vous que le nom de la ville de Soulac viendrait de là : solum lac, en latin, veut dire... « le lait de la Vierge » ! C'est en tout cas pour ces reliques et le tombeau de Véronique qu'un nombre incroyable de pèlerins vient à Soulac dès le Moyen-Age.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !