Vicq-Exemplet et les trésors de l'abbé menuisier de Saint-Martin

Vinaigrette 0
Les portes - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Les portes - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Eglise Saint-Martin de Vicq-Exemplet Eglise paroissiale

L'église

L'église a été construite au XIIe s, c'est une dépendance de l'abbaye de Déols (comme l'indique une bulle du pape Pascal II de 1115). Elle a bien été remaniée au cours des siècles mais elle a gardé son beau portail roman en plein cintre, à triple voussures, avec ses colonnes surmontées de chapiteaux.

Une décoration étonnante !

L'abbé menuisier frappe encore !

On vient ici pour la déco de l'église, œuvre d'un seul homme : l'abbé Aymon ! Tenez, commençons par les portes : il les a sculpté en 1964. Il récidivera quelques décennies plus tard avec les portes de son église de Thévet-Saint-Julien !

Quel travail... L'abbé a choisi son chêne, l'a fait abattre, a fait tremper son tronc dans l'eau un sacré bout de temps jusqu'à ce qu'il durcisse bien. Il a ensuite assemblé les planches de façon à ce qu'elles épousent la forme du portail, puis a sculpté les bas-reliefs.

Et que représentent-ils ces bas-reliefs ? Des scènes de la vie de saint Martin ! Regardez : on a en haut saint Martin sur son cheval qui partage son manteau avec un pauvre hère. Dessous, la Vierge Marie et de l'autre côté Jésus.

Dessous encore, on a deux scènes du martyr de saint Symphorien, son procès et sa décapitation (à Autun vers 179, pour avoir refusé de renier sa foi chrétienne et d’idolâtrer les idoles païennes).

Des fresques romanes

Allons à l'intérieur maintenant. Parce que l'abbé ne s'est pas arrêté là ! Il a aussi peint le chemin de croix, sculpté les lustres en bois et la barrière qui sépare le chœur de la nef... Et notre abbé s'est improvisé peintre.

Comment ? En restaurant les fresques romanes de l'abside voûtée en cul-de-four ! Ce qui explique les couleurs profondes et éclatantes... Vous aurez sûrement reconnu, les peintures représentent le Christ en gloire flanqué de ses 4 évangélistes (c'est le Christ « tétramorphe »).


Et encore !