Thomas Hue, seigneur de Miromesnil... et abolitionniste

Vinaigrette 0
T. Hue - ©Public domain T. Hue - ©Public domain
Château de Miromesnil Château

1689. Le nouveau proprio, c’est Thomas Hue de la Roque. Il vient d’obtenir l’érection de son château en marquisat. Et vous savez quoi ? M’sieur le marquis a un petit-fils franchement plus connu. Si, si ! Il s’appelle Armand-Thomas Hue, lui aussi marquis de Miromesnil. Garde des Sceaux du roi Louis XVI, le monsieur abolit la question.

Hé, vous connaissez, la question ? Il s’agit de la torture en échange d’aveux ! C’est un homme généreux et désintéressé, Thomas. Du coup, à la Révolution, les gens le laissent tranquille : il passe le tumulte enfermé dans une petite pièce du château... Et Miromesnil se fait vendre par les héritiers du marquis en 1805.


Et encore !