Sur les pas de Guilhem de Gellone

Vinaigrette 0
L'abbaye - ©Nicolas Jantel / CC-BY-SA L'abbaye - ©Nicolas Jantel / CC-BY-SA
Abbaye de Gellone Abbaye Bénédictin

Un désert ? Oui, sûrement parce qu'à l'époque de la fondation de son monastère, on trouve ici un lieu hostile et inhospitalier... Guilhem, qui donne son nom à ce petit village de l'Hérault, naît en 755. Petit-fils de Charles Martel, il se fait très tôt remarquer au combat par Charlemagne, qui le nomme prince d'Orange. Guilhem possède des terres dans cette partie de l'Hérault, qu'on appelle val de Gellone. Il lui semble l'endroit rêvé pour y établir un monastère !

Est-ce le décès récent de sa femme qui pousse Guilhem à de telles aspirations religieuses ? C'est tout à fait possible, puisqu'il s'installe dans le val avec quelques moines après avoir reçu de Charlemagne un morceau de la Croix. Dès lors, travaux d'aménagement, d'irrigation, de débroussaillements commencent jusqu'à la mort de Guilhem en 812. Une église abbatiale se construit au XIe siècle. La sainte relique attire de nombreux pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle pendant tout le Moyen-Age ! Prospère, l'abbaye compte alors une centaine de moines.


Et encore !