Senlis et son musée de la Vénerie

Vinaigrette 0
Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Musée de la Vénerie Musée

Le musée

Senlis, avec ses grandes forêts picardes environnantes, se devait d'avoir son musée de la chasse ! Pas n'importe quelle chasse : la vénerie, qui consiste en une grande chasse à courre.

La fondation du musée date de 1934 mais il se trouve dans le parc du château depuis 1958, dans l'ancienne maison du prieur de l'abbaye Saint-Maurice. Une jolie maison de style classique, du XVIIIe s, qui abrite tableaux, gravures, statues et objets.

Les peintres animaliers Desportes et Oudry ont une place de choix bien sûr ; les trophées décorent les murs jusqu'aux plafonds...

L'objet de la saison

Tous les trois mois environ, le musée propose un objet exceptionnel en rapport avec la chasse. Lors de notre visite en octobre 2013, on a pu voir une très belle bague de Saint-Hubert, du XVIIIe s, incrustée de crocs et de petites pierres précieuses.

Hubert, c'est le patron des chasseurs. Il a son abbaye dans les Ardennes et a le droit à un pèlerinage depuis des siècles. Les personnes infectées par le virus de la rage y viennent tout particulièrement, en espérant obtenir la guérison ! Autour de l'abbaye, des marchands ambulants vendent toutes sortes d'objets : des bagues surtout !

En cuivre ou en argent, elles sont serties, comme celle-ci, de crocs de chiens et de loups, censés protéger des morsures d'animaux enragés. On voit aussi deux petites clefs, car on dit qu'Hubert avait reçu une clef en or des mains de saint Pierre, une clef possédant le pouvoir de guérir la rage par simple contact avec la bête malade !

Les extérieurs

Tout près du musée, dans le parc du château se trouve une réplique de la statue de Diane du château d'Anet (28) mais aussi un obélisque dédié à madame Royale, future duchesse d’Angoulême. Construit en 1779 sur le rempart de la porte Bellon pour fêter sa naissance, il a été installé dans le jardin en 1956.


Et encore !