Sauge et mélisse du roi à l'origine du jardin des Plantes

Vinaigrette 0
Une allée - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Une allée - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Jardins des Plantes Jardin

Sur des terres achetées par Louis XIII au bord de la Seine et occupées par des maraîchers et des marchands de bois flotté, Guy de la Brosse, médecin du roi, voue les lieux à la formation de futurs médecins et d'apothicaires. Dès 1640, on voit l'arrivée des premiers étudiants. Comme le jardin manque d'arbres, Vespasien Robin, premier jardinier en chef, plante un pied de faux-acacia. C'est d'ailleurs à Robin qu'on devra le nom de robinier ou faux-acacia ! On construit bientôt un amphithéâtre.

Au XVIIIe siècle, les Parisiens viennent nombreux visiter les cabinets de curiosités que Daubenton a installés ici. Buffon, intendant de 1739 à 1788, agrandit le jardin avec le terrain où il fait construire sa maison, qui sera plus tard la galerie de minéralogie. La surface du jardin se trouve doublée à cette époque ! L'école de botanique triple alors de volume et les spécialistes affluent de toute l'Europe. Le nombre de plantes qu'on y entretient s'est considérablement agrandi : 1800 en 1636, plus de 8000 à la veille de la Révolution. Pour les espèces les plus fragiles, Buffon fait construire une serre exposée au midi.


Et encore !