Saint Louis et la fondation d'Aigues-Mortes

Vinaigrette 0
Les remparts - ©Yannickvallee / CC-BY-SA Les remparts - ©Yannickvallee / CC-BY-SA
Cité médiévale d'Aigues-Mortes Cité médiévale Louis IX

1240 ! Le roi de France Louis IX fonde la cité d'Aigues-Mortes sur des terres rachetées à des moines de l'abbaye de Psalmodi. Située à quelques kilomètres de la mer, dans une zone marécageuse (d’où le nom d’Aigues-Mortes, « eaux stagnantes »), hum... que compte faire le roi de cette terre ?

A l'époque, la Provence dépend du Saint-Empire romain germanique d'un côté, et du roi d'Aragon de l'autre côté. Alors... pourquoi ne pas y installer un port pour commercer avec la Méditerranée ?

Les travaux commencent en 1248 par le logis royal et la tour Constance (alors « tour du Roi »). Haute de 30 m, cette grosse tour placée à l'extérieur des remparts sert de phare. On dessine aussi le plan de la ville, on conçoit le port, d'où partiront les 2 dernières croisades.

Les puissants remparts, flanqués de 5 cinq tours et 10 portes surmontées d'un chemin de ronde, voient le jour sous l'impulsion de Philippe III le Hardi, qui continue les travaux de son père, de 1272 à 1310. Haute de 12 m, la muraille mesure tout de même 1700 m ! Mais commence alors pour Aigues la décadence : une fois la Provence rattachée à la France en 1481, la place perd tout son intérêt...


Et encore !