Saint-Just de Lyon ou l'église des Macchabées

Vinaigrette 0
Félicité et ses 7 fils - ©Internet Archive Book Images / Public domain Félicité et ses 7 fils - ©Internet Archive Book Images / Public domain
Eglise Saint-Just de Lyon Eglise paroissiale Martyr

Une église qui, dit la tradition, a été reconstruite et consacrée 5 fois : au IVe siècle par Vocius ; au Ve siècle par Patient ; au IXe siècle par saint Rémy ; au XIIIe siècle par le pape Innocent IV ; au XVIe siècle par l'archevêque Pierre d'Epinac.

Approchons-nous de la façade... Regardez : une inscription nous accueille, sur le fronton :
Primo Macchabeis deinde sancto Justo, qui veut dire que l'église a d'abord été dédiée aux Macchabées puis à saint Just.

Car à l'origine, l'évêque saint Patient fonde une église sur une ancienne crypte dédiée à ces 7 frères et leur mère Félicité qui subirent le martyr : une histoire venue d'Orient, très populaire en Occident depuis le Moyen-Age.

Mais on venait de ramener les reliques de saint Just d'Egypte jusqu'à Lyon : Just, treizième évêque de la ville au IVe siècle, avait fini ses jours en ermite dans le désert égyptien. Patient lui dédie tout naturellement sa belle église. Détruite par les Barbares, on la remplace par une basilique beaucoup plus vaste, plus belle aussi, toute en marbre et en pierres blanches provenant des édifices romains de l'ancienne Lugdunum.


Et encore !