Saint-André, une cathédrale anglaise ?

Vinaigrette 0
La façade - ©Leon petrosyan / CC-BY-SA La façade - ©Leon petrosyan / CC-BY-SA
Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale

La cathédrale primitive de Bordeaux connaît bien des déboires ! Comme beaucoup d'autres en France au Moyen-Age, me direz-vous... Détruite par les Wisigoths à la fin du Ve s, les Sarrasins en 725, les Normands en 848... pfiou ! Ca fait du monde.

En 1096, le pape Urbain II pose les bases d'une grande église de style romano-byzantin : elle sera dédiée aux saints dont on garde les reliques, saint André et saint Jean. Les Anglais, maîtres de la région au milieu du XIIe s, agrandissent l'édifice jusqu'au XIVe s.

Tiens donc ! Les Anglais qui remanient notre cathédrale ? Et oui ! A cette époque, l'Aquitaine leur appartient ! Depuis le mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec le duc de Normandie Henri Plantagenêt en 1152, qui devient roi d'Angleterre 2 ans plus tard sous le nom d’Henri II. Un tremblement de terre en 1427 fait tomber les voûtes, et la restauration ne se termine qu'au début du XVIe s...


Et encore !