Révolte à la porte Dijeaux : ça chauffe pour Louis XIV

Vinaigrette 0
La porte - ©Patrick Despoix / CC-BY-SA La porte - ©Patrick Despoix / CC-BY-SA
Porte Dijeaux Arc Révolte Mazarin Louis XIV Siège

Cette porte faisait partie depuis longtemps des remparts de la ville, agrandis au début du XIVe siècle sous la domination anglaise, par le roi Edouard Ier. Elle se présente sous la forme d'une grosse tour flanquée de deux tourelles crénelées disposées en saillie, le tout défendu par un fossé et une barbacane.

C'est devant cet impressionnant système défensif que se déroule un épisode de la Fronde : en 1653, Mazarin, la reine Anne d'Autriche et son fils le jeune Louis XIV, viennent visiter la ville. Mais les frondeurs bordelais les attendent de pied ferme, devant notre porte ! Le cardinal et toute sa clique royale sont plutôt mal perçus par le peuple de Bordeaux.

Les troupes royales (près de 6 000 hommes) et le maréchal de La Melleraye assiègent alors la porte : plus de 12 000 hommes d'armes les ont en joue, prêts à en découdre ! 2 semaines de siège plus tard, la ville finira par se soumettre définitivement...


Et encore !