Ratilly, le désert de la Grande Mademoiselle

Vinaigrette 0
La Grande Mlle - ©Public domain La Grande Mlle - ©Public domain
Château de Ratilly Château Grande Mademoiselle

Bon, celle-là, on l’avait laissée au château de Saint-Fargeau, vous vous souvenez de qui je veux parler ? De la Grande Mademoiselle, la cousine germaine de Louis XIV, oui ! Anne-Marie-Louise d’Orléans de son petit nom, s’est faite exiler en Bourgogne par le cardinal Mazarin pour avoir foutu sa pagaille pendant la Fronde (elle avait fait tirer sur les troupes royales avec les canons de la Bastille, la vilaine). Hop, en 1652, direction Saint-Fargeau, donc.

Elle s’y ennuie comme un rat mort et tente de reconstituer une petite cour autour d’elle. Mais c’est pas pareil-euh ! Ca manque de peps... Parait-il même qu’en 1653, elle quitte Saint-Fargeau après la mort de l’une de ses dames d’honneur, la comtesse de Fiesques. La voilà qui débarque alors à Ratilly, et d’après ses Mémoires, ce n’est pas vraiment plus gai qu’à Saint-Fargeau :

« Comme la maison est petite, j’y menai peu de monde, et même je n’y gardai point de carrosse. J’allais tous les matins à pied à la paroisse, qui est à un quart de lieu de là. Je chassais le lièvre avec des lévriers de quelques gentilshommes des environs. Je fus 5 ou 6 jours dans ce désert. »

Ca promet !


Et encore !