Quand Luynes s’appelait Maillé

Vinaigrette 0
La cour - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA La cour - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA
Château de Luynes Château Château de la Loire

A l'origine, Luynes est une châtellenie. Petite châtellenie deviendra grande, puisqu'elle devient une baronnie connue jusqu'au XVIIe s sous le nom de Maillé ! De l'extérieur, la masse austère du château, avec ses tours cylindriques, impressionne beaucoup : ça représente assez bien ce qu'étaient les forteresses médiévales, non ?

Mais venez voir : lorsqu'on pénètre dans la cour intérieure, on se trouve devant un corps de logis brique et pierre qui rappelle le château de Plessis-lez-Tours. Sacré contraste avec l'austérité de l'apparence extérieure, non ?

Dès le XIe s, on trouve donc ici un château au système défensif redoutable. Ca vaut mieux, vu ce qui va suivre... Oui, car une excommunication avait été lancée par l'archevêque de Tours contre le seigneur Hardouin I de Maillé. Alors, Foulques Réchin, comte d'Anjou et de Touraine, saisit le prétexte pour s'emparer du château et pour le détruire en 1096 !

Le seigneur de Maillé le reconstruit vers 1106. Après les troubles du XIIe s, une fois la paix revenue en Touraine, le château connaît une période plus sympathique. Période de fastes ! Au XVe s, Hardouin IV de Maillé fait construire le beau logis de la cour intérieure.


Et encore !