Quand les fêtes grandioses de Serrant rameutaient archiduchesse et empereur

Vinaigrette 0
Chambre de Napo - ©Moto Itinerari / CC-BY-SA Chambre de Napo - ©Moto Itinerari / CC-BY-SA
Château de Serrant Château de la Loire Château Festivités Marie-Caroline de Naples et de Sicile Napoléon Ier

Archiduchesse et empereur

Le gratin défile au château de Serrant : on parlait de Louis XIV, mais voilà plus tard l'archiduchesse Marie-Christine, la frangine de Marie-Antoinette. Elle vient déjeuner à Serrant en 1788. En 1808, Napoléon et Joséphine débarquent au château.

Ils viennent de Nantes et doivent se rendre à Angers. Ils y passeront une demi-journée, même pas. Visite express ! La chambre qui devait accueillir Napo est restée en état... Mais le petit Corse aura ce mot pour son hôte :

Je vois enfin un château en France. Cette architecture me rappelle celle de l'Italie »

Forêt enchantée et pluie de roses

En juin 1828, la duchesse de Berry vient à Serrant. On dit que les fêtes données en son honneur au château sont magnifiques ! Joseph-Alexis Walsh les raconte dans Suite aux lettres vendéennes ou relation du voyage de S. A. R.

On parle de près de 10 000 invités ! Des oriflammes de soie tombent des fenêtres du château, un arc de triomphe monumental accueille le carrosse de la duchesse à l'entrée du parc. Sur l'arc, une centaine de jeunes garçons « habillés en Béarnais » agite des drapeaux.

Une pluie de pétales de roses accompagne le tout. Sur l'étang, toute une petite flotte fait tonner des canons. Pour traverser le parc sous le chaud soleil d'été, 200 hommes portant des branchages font office de berceau vivant et garde la duchesse au frais !

« C'était comme une forêt enchantée entraînée sur ses pas », rapporte Walsh. « Arrivée en face du château, Madame fut frappée de son ensemble, et répéta plusieurs fois : c'est vraiment royal. »


Et encore !