Quand le mythique Gilles de Rais naissait à Machecoul

Vinaigrette 0
Le château - ©Melutopia / CC-BY-SA Le château - ©Melutopia / CC-BY-SA
Château de Machecoul Château Gilles de Rais

Gilles de Rais, noble seigneur...


Nous voici donc à Machecoul, autrefois capitale du puissant duché-pairie de Retz ! Chaque été, une association fait revivre l'histoire flamboyante de la petite commune avec son spectacle son et lumière. Son thème de prédilection ? Gilles de Rais ! [up]Et oui, Machecoul, c'est le lieu de naissance de Gilles de Montmorency-Laval, baron de Retz, seigneur de Machecoul... le terrible Barbe Bleue ![/up] Ces ruines sont donc tout ce qu'il reste de sa puissante forteresse familiale, dont le nom découle... de mâchicoulis. Une belle évocation du Moyen-Age ! Le sieur de Rais y naît vers 1404. On le dit « seigneur de bon entendement, belle personne et bonne façon ». On le qualifie aussi de guerrier courageux, de fin lettré, d'amateur d'art, à la tête d'une fortune colossale. Il dépense sans compter pour sa bibliothèque, ses châteaux, les festins qu'il y donne, sa troupe de théâtre...

Aah, le théâtre... parlons-en ! Il demande à Jacques Millet de lui écrire un « mystère » sur la libération de la ville d'Orléans par Jeanne d'Arc en 1429. La troupe de Rais le jouera le 8 mai 1436 pour la première fois, à ses frais. 140 acteurs, un poème de près de 20 000 vers, des costumes taillés dans les étoffes les plus précieuses... Mais Rais reste surtout un courageux guerrier, qui participe à toutes les batailles de son roi. En 1429, il combat aux côtés de Jeanne d'Arc pendant le siège d'Orléans. Il participe la même année au sacre de Charles VII à Reims : il se trouve aux côtés de 3 autres grands seigneurs, chargés d'apporter la sainte ampoule de l'abbaye de Saint-Rémy à la cathédrale ! A la fin de la cérémonie, le roi le sacre maréchal de France. Bon, le portrait de notre sieur de Rais semble plutôt flatteur !

... un peu trop diabolique !


Oui, mais attendez un peu... Car d'un autre côté, Gilles fait peur et fascine à la fois... On le dit cruel, sanguinaire, alchimiste à ses heures perdues, adepte des sacrifices humains et d'orgies. Et puis les enfants disparaissent bizarrement près de ses châteaux... [up]Accusé de sodomie, de sorcellerie et de meurtres, Gilles est arrêté au château de Machecoul en septembre 1440 : on le brûlera à Nantes un mois après...[/up]

Et notre château, dans tout ça ? Ce fief à l'origine possession de la grande famille des Chabot passera ensuite aux Laval par alliance en 1406, avec Guy de Laval qui prend aussitôt possession de la baronnie de Retz. Au XVIIIe siècle, Machecoul est incendié puis démantelé. [up]Vous savez quoi ? Un siècle plus tard on trouva au château de Machecoul comme à ceux de Tiffauges ou Champtocé quantités de corps enterrés...[/up]


Et encore !