Port-Louis, monstre de pierre espagnol, cauchemar des Bretons

Vinaigrette 0
La citadelle - ©Pline / CC-BY-SA La citadelle - ©Pline / CC-BY-SA
Citadelle de Port-Louis Fortification

Renommée port Blavet au XVIe s, la place est fortifiée par le sieur de Coëtcourson, partisan d'Henri IV, avant que le duc de Mercoeur ne l'attaque en juin 1590. Pour la donner à ses alliés, les Espagnols. Pendant 8 ans, ces derniers restent là et la fortifient. Don Juan del Aguila, en octobre 1590, fait construire le Château de l'Aigle (fuerte del Aguila, du nom du segnor) et donne à la citadelle la forme d'un quadrilatère flanqué de bastions à ses angles.

A cette époque, les Bretons trouvent la forteresse si redoutable, qu'ils offrent 50 000 écus au roi d'Espagne Philippe II pour qu'il l'abandonne ! Peine perdue... Une partie des fortifications espagnoles sont détruites sur ordre d'Henri IV.


Et encore !