Polygame, Marie d'Urtubie ?

Vinaigrette 0
Le château - ©V.Vergne / CC-BY-SA Le château - ©V.Vergne / CC-BY-SA
Château d'Urtubie Château

Nous voilà au XVe s. Marie de Sault d’Urtubie, fille du seigneur d’Urtubie, perd son mari. Pas le temps de jouer à la veuve éplorée : elle se remarie en 1456 avec un veuf, Jean de Montréal, conseiller du roi d’Aragon. Enfin, mariage, tu parles... il l’enlève ! Enlèvement mis à jour par un mariage bien comme il faut quelque temps plus tard. Ils s’installent au château et y coulent des jours paisibles... à moins que ?

Quelque temps plus tard, Marie en profite pour tomber amoureuse d’un certain don Rodrigo de Gamboa d’Alzate, avec qui elle convole. Eh, mais la Marie... se retrouve avec deux maris ! Jean de Montréal, lui, parti à la guerre en Italie, reviendra à la mort de Rodrigo, en 1497. Il obtient que ses droits en tant que mari légitime soient rétablis, mais Marie ne l’entend pas de cette oreille : elle brûle et fait raser le château puis s’enfuit direction la Navarre, où elle meurt quelques années après.

On dit que le fils qu’elle avait eu avec Rodrigo revendique la terre d’Urtubie comme sa propriété et s’y installe pendant un an. Il faudra l’intervention d’une petite armée royale pour le flanquer à la porte...


Et encore !