Piquette et poissons à foison : le petit paradis des ducs bretons

Vinaigrette 0
Dallage d'origine - ©Abxbay / Public domain Dallage d'origine - ©Abxbay / Public domain
Château de Suscinio Château

Le premier château connu se construit en 1218, pour Pierre Ier de Dreux, fraîchement nommé duc de Bretagne. Car du XIIIe au XVe s, le château de Suscinio devient la résidence préférée des ducs bretons ! Pourquoi le XVe s ? Car à cette date, les ducs déménagent au château de Nantes... Et pourtant, il est bien sympa, notre Suscinio, non ? Est-ce la proximité de la mer, l'air pur, la sérénité de l'endroit qui vaut à ce simple rendez-vous de chasse le nom de Suscinio, « souci n'y est » ?

Imaginez : une forteresse défendue par la mer et les marais, parfait ! Et à l'époque, en plus des marais, la mer à marée haute va jusqu’à remplir les douves... D'ailleurs, l'eau montait tellement que tout le domaine se faisait inonder : pratique pour les brigands et bandits de grands chemins pour s'introduire en douce en barque à la faveur de la nuit...

Mais surtout, cette eau servait à approvisionner le château des ducs en poissons. Oui, à Suscinio, on pouvait vivre en autarcie complète ! La poiscaille à foison, un grand parc crée au XIIIe s où galopaient plein d'animaux destinés à finir dans les assiettes des ducs, une forêt où on se ravitaille en bois de chauffage...

On a même un vignoble à Rhuys, dans ce temps : bof, une piquette, les ducs et les gens ordinaires n'en buvaient que rarement. On sait qu’ils s'en procuraient de l’extérieur... Nos ducs ont un beau train de vie à Suscinio, hein ? Vins, bonne bouffe, oui... mais aussi tout le confort, avec de nombreuses cheminées, moult latrines (dont l'évacuation se déversait dans les douves) et des étuves à l'étage des seigneurs, débouchant dans les appartements privés.


Et encore !