Petite histoire et trésors de Saint-Pierre d'Avignon

Vinaigrette 0
L'église - ©Véronique PAGNIER / Public domain L'église - ©Véronique PAGNIER / Public domain
Eglise Saint-Pierre d'Avignon Eglise paroissiale

Le sacre d'un p'tit neveu

Voilà Saint-Pierre d’Avignon, belle collégiale de style gothique. Le cardinal Pierre des Près agrandit l'église (déjà existante depuis bien longtemps) en 1348 et y installe un chapitre de chanoines : il s'agit de la collégiale actuelle !

Mais elle ne sera jamais achevée... Il faut attendre un peu. Ca n'empêchera pas Louis d'Anjou (le p’tit-neveu du roi saint Louis) de s'y faire couronner roi de Sicile en 1385 !

Au XVe siècle, on ajoute les chapelles latérales et au tout début du XVIe siècle, on commence la belle façade occidentale. En 1495, on avait réalisé le clocher si caractéristique...

La visite de Saint-Pierre

Les portes... vers le paradis ?

Déjà, on s'arrête devant les portes d'entrée en noyer massif : un petit bijou ! Antoine Volard les a réalisées en 1551. Tenez, devinez qui se cache derrière ces personnages sculptés ?

On les reconnaît à leurs attributs :
• saint Jérôme et son lion
• saint Michel terrassant le dragon
• l'Annonciation entre la Vierge et l'ange Gabriel !

L'or, j'adore

A l'intérieur, ne pas manquer les boiseries dorées du XVIIe siècle encadrant des toiles sur la vie de saint Pierre.

La chaire du pape

Ici, une chaire en pierre tendre et blanche, très travaillée. Les statues qui la décorent ne sont pas d'origine : elles viennent du tombeau du pape Jean XXII.

Vous avez vu ? Celui qui a commandé la chaire a laissé une signature dans la pierre : « Afin que mieux cest chaire ci A Dieu du ciel li soit plaisante, Jacques Malhe li cry merci Et de bon cœur la lui présente. »

Last but not least !

A découvrir aussi des œuvres de Mignard, Parrocel ou Simon de Châlons. Sans oublier les reliques de Pierre de Luxembourg, qui comprennent sa dalmatique (vêtement liturgique) et son chapeau de cardinal !


Et encore !