Petite histoire du théâtre antique d'Orange

Vinaigrette 0
Le théatre - ©KlausF / CC-BY-SA Le théatre - ©KlausF / CC-BY-SA
Théâtre antique d'Orange Gallo-romain

Orange fut colonisée par les Romains dès 35 avant J.-C., ce qui explique pourquoi on trouve autant d'antiquités ! Mais la plus connue reste le théâtre romain, l'un des mieux conservés au monde ! Construit à l'époque d'Auguste (Ier siècle), l'amphithéâtre impressionne surtout par la façade nord de son mur de scène, haute de 37 mètres : Louis XIV la nommera « plus belle muraille de mon royaume » ! Henry James, dans son récit Voyage en France, rapporte « qu'il n'y a aucun vestige du sud de la France qui soit plus étonnant que celui-ci. C'est ce qu'il y a de plus gros à Orange, plus gros qu'Orange toute entière, et sa masse immuable se moque de ce qu'il reste de la ville ».

Au XIXe siècle, le célèbre Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques, fait dégager le monument de toutes les maisons qui l'entourent. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, il accueille depuis 1872 les Chorégies d'Orange créées par un Orangeois, Félix Ripert, en 1869 : théâtre, puis opéra lyrique font les beaux jours du festival. Allez, maintenant, fermez les yeux... Imaginez : à l'origine, les murs de notre amphithéâtre étaient couverts de marbre précieux et de mosaïques. Des statues se trouvaient dans des niches. Celle d'Auguste décorait la grande niche au-dessus de la porte principale. Le mur de scène comportait 76 colonnes de marbre !


Et encore !