Petite histoire du port Lympia

Vinaigrette 0
Le port - ©Tobi 87 / CC-BY-SA Le port - ©Tobi 87 / CC-BY-SA
Port Lympia Port

Un port tranquille


Paquebots, yachts, petits bateaux de plaisance, bateaux de fret se croisent dans le port de Nice. De là partent aussi les ferries qui font le trajet vers la Corse. Une belle activité anime les eaux d'azur de Nice !

Autrefois, notre port s'appelle port Saint-Lambert. On l'appelle aujourd'hui port Lympia, du nom des marécages qui se trouvaient là autrefois. Lympia, comme... limpide ? Du fait des eaux claires qui se jettent dans le bassin ? A coup sûr, oui. Avant la création du port au XVIIIe siècle, les bateaux venaient accoster en bas du château de Nice. Puis, le duc de Savoie Charles-Emmanuel III fait aménager le port actuel en 1750.

On construit alors une route pour relier le port à la ville, le chemin des Ponchettes. Puis, dès 1880, on agrandit le port pour lui donner la physionomie qu'on lui connaît aujourd'hui. Si vous vous promenez près de l'eau, n'oubliez pas de faire un petit tour sur le chemin de Rauba-Capeu (« vole chapeau », en niçois), qui doit son nom au fait que le vent y souffle constamment et fait souvent voltiger les chapeaux des promeneurs...

Un arbre millénaire


Et pour finir, on raconte qu'un très vieil arbre se trouvait autrefois là où on a construit le port, un vieux mûrier qui a donné son nom à la rue... du Mûrier !


Et encore !