Petite histoire du pont des Arts

Vinaigrette 0
Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Pont des Arts de Paris Pont

Napoléon Bonaparte (pas encore empereur des Français mais petit consul) décide sa construction au tout début du XIXe siècle : entre 1802 et 1804, l'ingénieur Dilon se charge de sa réalisation, sous la direction de l'inspecteur des ponts-et-chaussées De Cessart.

Il se compose de 9 arches en fer posées sur des piles en pierre avec un plancher en bois et une balustrade en fer. Grande première ! C'est le premier pont en fer de France (celui d’Austerlitz suivra peu après), les autres ayant été aménagés en Angleterre.

A l'origine, une compagnie l'entretient pour 70 ans et en perçoit un péage, péage aboli en 1848. Au fait, d'où le pont tient-il son nom ? Du Louvre, qu'on aperçoit de l'autre côté : à l'époque, on appelle le célèbre musée Palais des Arts !

Dès son inauguration, on y trouve des bancs, des massifs de fleurs et d'orangers ; bref, une très agréable promenade courue par les Parisiens les plus aisés ! Un pont très agréable, d'accord, mais pas vraiment commode : on le reconstruit sous le second Empire. Pourquoi ça ?

Ses 9 arches et sa structure métallique très légère sont vite considérées comme dangereuses : la preuve, des péniches le heurtent plusieurs fois ! Le dernier choc date de 1979 ; très violent, il fait s'effondrer le pont... On se décide enfin à le fermer, par sécurité.

Le pont actuel sera finalement reconstruit entre 1982 et 1984. Aujourd'hui, il ne compte plus que 5 arches et vous savez quoi ? On vient de loin pour accrocher de petits cadenas à la balustrade ; des couples marquent leurs initiales dessus avant de les laisser là...


Et encore !