Petite histoire du phare de Cordouan

Vinaigrette 0
Le phare - ©Yann Gwilhoù / CC-BY-SA Le phare - ©Yann Gwilhoù / CC-BY-SA
Phare de Cordouan Phare

Situé à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, donnant sur l'océan Atlantique, notre phare voit le jour sous le règne d'Henri III, en 1584. Terminé en 1610, il sert dès sa construction, de phare, bien sûr, mais aussi d'église, de forteresse et de demeure royale ! Oui, une des salles s'appelle même « appartement du roi »... Sa construction nécessite une base de 2 000 pilotis et la mobilisation de 200 ouvriers ! Mais à l'origine de notre phare, on trouve une tour médiévale dite du Prince Noir, que l'architecte Louis de Foix remplace au XVIe siècle par l'édifice actuel.

Au XVIIIe siècle, on ajoute 3 étages supplémentaires, qui remplacent, au-dessus de la base Renaissance, la lanterne primitive. Au rez-de-chaussée on trouve : un magasin, la cuisine, les chambres des gardiens, une forge. Au second étage, la chapelle. Au même siècle, l'ingénieur de marine Teulère surélève le phare, qui passe de 20 à 60 mètres. Au fait, saviez-vous que ce phare a été le premier monument, avec la cathédrale Notre-Dame de Paris, à être classé monument historique, en 1862 ?


Et encore !