Petite histoire du pavillon Vendôme

Vinaigrette 0
Le pavillon - ©Suwannee.payne / CC-BY-SA Le pavillon - ©Suwannee.payne / CC-BY-SA
Pavillon Vendôme d'Aix-en-Provence Château

La construction du pavillon, menée par le maçon Antoine Matisse, commence en 1664 et se termine 5 ans plus tard. La maison se compose d'un toit à tuiles plates, de 2 étages avec des pilastres d'ordre ionique au premier étage, dorique au rez-de-chaussée... Oui, à l'origine, notre pavillon ne compte qu'un étage ! Mais l'élément le plus surprenant reste cette entrée encadrée de deux superbes atlantes sculptés par l'Aixois Jean-Claude Rambot.

Des atlantes qui rappellent ceux de l'hôtel de Maurel à Aix, non ? Au premier étage, des niches abritaient autrefois les statues de l'Aurore et du Crépuscule. Au-dessus de la porte d'entrée, regardez : le joli visage de la déesse de la Fertilité, Cérès, est parait-il le portrait de la Belle Lucrèce de Louis de Vendôme...

Louis meurt en 1669 : son fils vend le pavillon à Jean-Baptiste Gautier de La Molle, avocat au Parlement d'Aix : il fait réaménager les appartements et redessiner le parc. C'est d'ailleurs la famille de La Molle qui fait ajouter le deuxième étage avec ses pilastres corinthiens ! Puis en 1730, le peintre Jean-Baptiste Van Loo acquiert le pavillon : flamand par son père mais aixois par sa mère, le peintre préféré de Louis XV vient y finir ses jours. Il installe même son atelier au dernier étage de la maison.

La Révolution abîme beaucoup le domaine ; en 1818, les pensionnaires de la congrégation du Sacré-Cœur s'y installent avant de le vendre en 1905 à un décorateur, qui le restaure entièrement. Il le lègue en 1953 à la ville d'Aix avec tout son mobilier et ses objets d'art : aujourd'hui, on y trouve un musée qui abrite mobilier et faïences provençales...


Et encore !