Petite histoire du palais ducal de Dijon

Vinaigrette 0
Le palais - ©Parsifall / CC-BY-SA Le palais - ©Parsifall / CC-BY-SA
Palais des Ducs de Dijon Château

Construit pour les ducs de Bourgogne à qui il sert de résidence, il est plus tard demeure des gouverneurs de la province et le lieu de réunion des Etats. Sous l'Empire, il devient palais sénatorial. Sa construction remonte au Xe s sur l'emplacement d'un édifice romain. Au XIIe s, Hugues III y élève la Sainte-Chapelle en 1272 (démolie au début du XIXe s) et Philippe le Bon y établi le quartier général de l'ordre de la Toison d'Or.

Philippe le Hardi fait reconstruire le bâtiment en 1366. Philippe le Bon fait achever la grande tour dite de la Terrasse. Incendié en 1473 et 1502, on reconstruit le palais vers 1680 dans le style classique. On fait appel à Hardouin-Mansart, le célèbre architecte de Versailles, qui trace les plans et charge un de ses élèves, Martin de Noinville, de les exécuter.

Dès 1686, les travaux commencent. Ils ne seront terminés qu'à la fin du XVIIIe s. Avec ses toitures à la Mansart, son corps central à fronton flanqué de deux ailes en retour, le nouveau palais est résolument classique ! Au milieu, on trouve la tour de la Terrasse terminée par Philippe le Bon en 1435. On réserve l'aile occidentale aux Etats de Bourgogne, les élus tenant séance dans une salle d'honneur précédée d'un vaste escalier construit en 1735 par l'architecte Gabriel.


Et encore !