Petite histoire du gibet de Montfaucon

Vinaigrette 0
Montfaucon - ©Internet Archive Book Images / Public domain Montfaucon - ©Internet Archive Book Images / Public domain
Gibet de Montfaucon Rue Quartier Exécution

Pas de crainte, le gibet n'existe plus aujourd'hui ! Pourtant, son ombre sinistre s'est longtemps dressé dans le quartier actuel du Canal Saint-Martin...

Venez voir... aux environs du n° 53 de la rue de la Grange-aux-Belles (10e arrondissement, voir la photo ci-dessus) se trouvait une butte isolée dominant tout Paris. C'est là qu'en 1233 on dresse le fameux gibet qui pendant 4 siècles servira aux exécutions et à l'exposition des corps. On conduisait les condamnés emprisonnés au Châtelet au gibet en passant par la route de Meaux, ancien chemin qui menait à cette ville de Seine-et-Marne et qui aujourd'hui encore porte toujours son nom. En 1760, on le remplace par un second gibet 500 mètres plus loin, à l'emplacement actuel du 46 de la rue de Meaux (19e arr).

Il faut dire que l'exposition prolongée des corps dégage des odeurs et des miasmes peu ragoûtants : c'est l'hôpital Saint-Louis qui fait la demande de déplacement, par souci d'hygiène. Et puis... 30 ans plus tard, on supprime définitivement le gibet. L'endroit deviendra alors une décharge à ciel ouvert, là où les Parisiens déversent leurs ordures et les maquignons font équarrir leurs chevaux morts ! Comme reconversion, on aura vu mieux ! En attendant, ne cherchez pas, plus aucune trace ne subsiste du gibet : juste 2 panneaux explicatifs dans les 2 rues de Meaux et de la Grange-aux-Belles...


Et encore !