Petite histoire du donjon de Septmonts

Vinaigrette 0
Donjon et logis - ©Marc ROUSSEL / CC-BY-SA Donjon et logis - ©Marc ROUSSEL / CC-BY-SA
Donjon de Septmonts Fortification

Septmonts servit longtemps de résidence aux évêques de Soissons. En tout cas, la silhouette du donjon est bien insolite, vous ne trouvez pas ? Je vous raconte son histoire. Dès le XIIe siècle, en fait, on trouve une propriété de campagne agrandie plus tard par Jacques de Bazoches, évêque au XIIIe siècle.

La guerre de Cent Ans fait prendre de nouvelles mesures : il faut fortifier l'édifice, ce que fait Simon de Bucy en 1373. Les travaux, qui s'étalent sur une trentaine d'années, consistent en un ensemble de bâtiments reliés entre eux par des courtines, cernés de grands fossés. On revoit également l'aménagement de la tour Saint-Louis.

Oui, ce donjon biscornu qui vous interpelle de loin, parlons-en ! Vous avez là 7 étages sur 43 m de haut. La vocation de cette tour est clairement résidentielle. Rendez-vous compte par vous-même : dotées de fenêtres, de voûtes élégantes au plafond, de cheminées sculptées, les pièces servent de chambres ou de cabinets de travail.

Au XVIe siècle, on construit un logis agrémenté au siècle d'après de nouveaux bâtiments résidentiels destinés aux évêques. Et puis... l'évêché délaisse peu à peu Septmonts. A la Révolution, il est vendu comme bien national. Après une première restauration à la fin du XIXe siècle, le domaine est acheté par la commune qui l'ouvre à la visite et y fait de très importantes restaurations.


Et encore !