Petite histoire du donjon de Bassoues

Vinaigrette 0
Le donjon - ©Kbo / CC-BY-SA Le donjon - ©Kbo / CC-BY-SA
Donjon de Bassoues Fortification

Au cœur d'un petit village de Gascogne, nous voici devant le haut donjon de Bassoues, vestige du château construit par l'évêque d'Auch Arnaud Aubert. On compte 4 étages, comportant chacun une cheminée, des latrines et de petites ouvertures. Tout le confort moderne, puisqu'on trouve aussi, sur les 3 premiers niveaux, des éviers et des armoires ! Tout le temps que dure les travaux, Aubert, occupé par ses fonctions à Avignon, dépêche un certain Aymeri de Bochiaco pour surveiller les travaux, qui passe 6 semaines au château avec sa suite. Il y cohabite avec les deux maîtres-d’œuvre, Pierre Joc le tailleur de pierres, et Etienne de Pradères le charpentier.

Le donjon portait autrefois le nom de tour de Bach, ou tour d'en bas, tout simplement parce qu'il se trouve en contrebas de la ville ! Le château en lui-même occupait un rectangle de 45 m de long sur 30 de large, situé à l'ouest du donjon. Une petite tour appelée tour Mamelart occupait l'angle nord-est de la forteresse. Cette dernière a été remaniée par la famille de Lévis après Arnaud Aubert. Lors de votre visite, ne manquez pas la vue vertigineuse sur la belle campagne gasconne...


Et encore !