Petite histoire du château du Pin

Vinaigrette 0
Le château - ©JGS25 / CC-BY-SA Le château - ©JGS25 / CC-BY-SA
Château du Pin Château

Au milieu des vignes, la masse imposante de notre château franc-comtois se dresse au-dessus des arbres. Propriété de l'abbaye de Baume-les-Messieurs, le Pin se trouve mentionné pour la première fois au XIe siècle : il s'appelle alors château de la Garde-Chemin. Un donjon se construit là en 1252 pour Jean de Chalon, comte de Bourgogne et seigneur d'Arlay avec une fonction toute particulière ! Contrôler les convois de sel venant des salines de Lons, qui appartiennent au sieur... Le nom de Garde-Chemin était prédestiné !

Au XVe siècle, les de Vaudrey font aménager une chapelle dans le donjon et installer l'escalier qui mène aux étages. Plus pratique, en effet ! L'enceinte est aussi renforcée. Au tout début du XVIe siècle, ils élèvent un corps de logis et des communs autour de la cour. Arrive alors une époque plus troublée... et oui ! La Franche-Comté étant revenue aux Habsbourg d'Espagne en 1556, Henri IV l'envahit en 1595 et s'arrête au château du Pin.

On démantèle celui-ci en 1674. Tout ? Non, sauf son donjon, qui reste debout ! On saluera l'intervention d'un abbé de Baume-les-Messieurs... En 1705, le Pin se voit érigé en baronnie pour François Froissard de Broissia. Suit ensuite une foule de propriétaires, du XVIIIe au XXe siècle... dont un certain Trouillot, qui transforme le château en une exploitation vinicole !


Et encore !