Petite histoire du château de Vitré

Vinaigrette 0
Le château - ©Ambroise1415 / CC-BY-SA Le château - ©Ambroise1415 / CC-BY-SA
Château de Vitré Château

En 1060, Robert ne s'était pas trompé en construisant un donjon de pierres sur un éperon rocheux dominant la Vilaine : aux confins de la Bretagne, de la Normandie et de l'Anjou, quoi de plus stratégique pour une place forte ? Lorsque Guy VII de Laval hérite du fief, la guerre de Cent Ans gronde au loin et le nouveau seigneur s'empresse de renforcer les défenses de son château. Ainsi Vitré devient la résidence principale des puissants sires de Laval-Vitré pendant tout le XVe siècle, avant leur extinction 100 ans plus tard.

Qu'advient-il de Vitré, alors ? Nous sommes au XVIe siècle, un temps troublé par les luttes entre catholiques et protestants : la Réforme s'installe aussitôt au château sous l'impulsion de Renée de Coligny, attirant d'autres huguenots parmi les bourgeois de la ville. Ce foyer protestant sera détruit en 1589 par le gouverneur de Bretagne, le duc de Mercœur... Au XVIIIe siècle, Vitré se retrouve complètement abandonné, transformé successivement en caserne et en prison. Ses épaisses tours s'effondrent peu à peu, faute d'entretien. Il faut attendre 1871 pour que des travaux de restauration soient lancés.


Et encore !