Petite histoire du château de Verteuil

Vinaigrette 0
Le château - ©Jack ma / CC-BY-SA Le château - ©Jack ma / CC-BY-SA
Château de Verteuil Château Festivités Charles Quint

La terre des Rochefoucauld

Tiens, encore là, les La Rochefoucauld ! Une des plus anciennes et plus célèbres familles de France, originaire du Poitou. Je vous en parle, parce que le château se trouve mentionné pour la première fois en 1080 comme fief de cette grande famille. Et comme nous sommes en plein Moyen-Age, il ne traverse pas vraiment un long fleuve tranquille !

Assiégé en 1135 par le comte d'Angoulême Wilgrin, cédé aux Anglais en 1360 avec le traité de Brétigny, reconquis par les La Rochefoucauld en 1380... Finalement, en 1442, Charles VII fait démolir la forteresse. Pendant les guerres de Religion, les propriétaires embrassent la foi protestante : résultat, l'armée du roi assiège Verteuil en 1569 ! Que de guerres, dites donc...

Des têtes couronnées de passage

Pourtant, quelques années auparavant (en 1539), on recevait en grande pompe ! L'empereur Charles Quint, invité au château avec sa famille, déclare à ses hôtes « n'avoir jamais entré en maison qui mieux sentit sa grande vertu, honnêteté et seigneurie que celle-là ».

Anne de Polignac, la femme de François II comte de La Rochefoucauld, le reçoit ce jour-là avec de telles manières que l'empereur a bien dû tomber de haut ! D'autres têtes couronnées passent à Verteuil : François Ier en 1516, Henri II en 1558, le futur Henri IV en 1572 en route pour la capitale pour son mariage, Catherine de Médicis en 1578... enfin, Louis XIII et Anne d'Autriche en 1616. Ah, d'ailleurs nous voilà au XVIIe siècle.

L'exil d'un écrivain

A cette époque, un grand monsieur marque Verteuil : le duc de La Rochefoucauld, François VI, célèbre mémorialiste et écrivain, qui passe plusieurs exils au château familial entre 1637 et 1659. Exils ? Oui ! L'auteur des Maximes a participé à la Fronde contre le jeune Louis XIV, ce qui lui vaut un passage entre les murs de la Bastille...

Imaginez un peu l'exil dans ce château presque médiéval, avec ses épaisses murailles flanquées de grosses tours avec mâchicoulis et créneaux... Brrr ! Mais les La Rochefoucauld abandonneront bientôt Verteuil pour leur terre du même nom. Abîmé pendant la Révolution, délaissé, le château a néanmoins bénéficié de grands travaux de restauration au XIXe siècle.


Et encore !