Petite histoire du château de Varaignes

Vinaigrette 0
Le château - ©Michael Stuckey / CC-BY-SA Le château - ©Michael Stuckey / CC-BY-SA
Château de Varaignes Château

Le château a bien failli complètement disparaître, après des décennies d'abandon. Mais c'est sans compter l'acharnement de tout un village pour le sauver : l'aventure commence dès 1966, avec la création d'une association de sauvegarde. Les chantiers de restauration s'enchaînent tant et si bien qu'aujourd'hui, tout beau, tout neuf, il abrite l'atelier-musée des Tisserands et de la charentaise...

Mais tout a commencé il y a bien longtemps !... avec la construction d'un premier donjon au XIIIe siècle. Le fief de Varaignes (qui relevait de la baronnie de Nontron) est érigé en châtellenie au XVe siècle. Et quelle châtellenie ! Varaignes étendait sa juridiction sur une douzaine de paroisses alentours, ce qui en faisait un fief plutôt important.

A l'époque, la famille de Montbron possède les terres : en 1462, le château passe par alliance aux Pérusse des Cars avec le mariage de Marie de Montbron et de Gauthier de Pérusse, chambellan du roi Charles VIII. D'ailleurs, au XVe siècle, c'est cette famille qui fait construire la tour d'escalier polygonale et son beau portail gothique flamboyant, orné de choux frisés...

Ah oui, le portail ! On ne peut plus le voir, aujourd'hui. Malheureusement... Savez-vous ce qu'il est devenu ? Et bien, le dernier propriétaire l'a vendu en 1928 à des Américains ! Ce qui fait qu'aujourd'hui il est conservé quelque part aux Etats-Unis...

Jean des Cars, prince de Carency, qui occupe les fonctions de lieutenant-général des armées du roi en Bretagne, fait construire l'aile Renaissance au milieu du XVIe siècle : colonnes doriques encadrant les fenêtres, consoles décorées de feuilles d'acanthe, disques de pierre et grandes fenêtres à meneaux rythment la façade.

En ce qui concerne le château à proprement parler, c'est un gros quadrilatère qui se composait d'un donjon au sud-ouest et d'une grande cour intérieure centrale : l'imposant donjon (XIIIe et XVe siècles) est la première chose qu'on remarque, avec ses créneaux et son chemin de ronde !


Et encore !