Petite histoire du château de Val

Vinaigrette 0
Le château - ©Fab5669 / CC-BY-SA Le château - ©Fab5669 / CC-BY-SA
Château de Val Château

Qui élève ses six tours rondes au-dessus du lac du barrage de Bort-les-Orgues, dans le Cantal ? Le château de Val ! Au début de son histoire, au Ve siècle, cette fière forteresse n'est qu'un donjon de bois, remplacé au Xe siècle par un édifice de pierre de forme carrée entouré d'une enceinte. En 1150, les Thynières acquièrent le château : grand changement ! Le donjon, agrandi, se voit flanqué de six tours et la muraille défensive est renforcée. Mais il faut attendre 1440 pour que Val prenne l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui : Guillot d'Estaing, nouveau propriétaire, se charge de ces transformations. Le château se compose de deux bâtiments accolés, toujours flanqué de ses six tours à mâchicoulis. Il fait percer des meurtrières dans l'épaisse muraille, ajoute un chemin de ronde le long des courtines. Vendu en 1660, le château voit se succéder plusieurs propriétaires, chacun le laissant un peu plus s'enfoncer dans un état d'abandon... Ignace Dubois de Saint-Etienne le sauve de la ruine en le rachetant en 1778. Sa grande fortune lui permet de procéder à la restauration des toitures et des murs. Val respire enfin, entamant ainsi une seconde vie... à moins que ? Effectivement, en 1814, un certain Longueville achète le château et commence à vendre ses poutres, son plancher, ses pierres... aïe ! Quelle destinée ! Louis Gauthier, puis Jules Souchard le sauveront une nouvelle fois de la destruction.


Et encore !