Petite histoire du château de Sillé-le-Guillaume

Vinaigrette 0
Le château - ©Romain Bréget / CC-BY-SA Le château - ©Romain Bréget / CC-BY-SA
Château de Sillé-le-Guillaume Château

Une grosse forteresse du Maine

Il faut dire que son château en impose : un puissant quadrilatère flanqué de 4 tours aux toits coniques, reliées entre elles par des corps de bâtiments plus récents (XVIIe siècle). Ses murailles de 3 mètres 50 d'épaisseur dépassent les 38 m de haut et les 14 de diamètre ! La tour que vous voyez là, c'est le donjon.

Il se compose de 3 étages avec des geôles au rez-de-chaussée et au premier, une chambre dite salle des Collecteurs. Confort de tous les jours et appareil défensif redoutable se mêlent donc au sein de notre forteresse... Et de bonnes défenses, Sillé en aura besoin !

Les guerres font partie de son quotidien : la place-forte, mentionnée dès le XIe siècle avec Guillaume de Sillé (à l'origine de la forteresse primitive), tombe entre les mains de Guillaume le Conquérant à la fin du XIe siècle ; pendant la guerre de Cent Ans, elle se retrouve divisée entre France et Angleterre. Les sièges s'enchaînent alors !

Le comte de Richemont en 1412, le comte d'Arundel en 1422 puis Gilles de Laval (le tristement célèbre Gilles de Rais, cousin avec la famille de Sillé) la délivre peu de temps après... Victoire ? Non ! Les Anglais reprennent la forteresse en 1432. Damned... il faudra attendre Ambroise de Loré, capitaine du château voisin de Fresnay-sur-Sarthe, pour la reprendre définitivement.

Le château actuel

En 1463, Bertrand de Beauvau acquiert le fief. 3 ans plus tard, Bertrand de Beauvau, sénéchal d'Anjou, fait construire le château actuel sur les ruines de la vieille forteresse. Un château taillé pour l'attaque.

Au rez-de-chaussée, on perce des ouvertures pour y mettre des couleuvrines ; un chemin de ronde court en haut des murs ; on trouve même des latrines ! Sillé passe ensuite par mariage à différentes familles, dont celle du maréchal de France Charles de Cossé-Brissac, puis le duc de La Meilleraye.

En 1684, Louis XIV acquiert le château et l'offre à sa fille, la princesse de Conti. La dame fait construire un corps de logis et puis... les propriétaires successifs l’abandonnent : les ducs de La Vallière, les ducs d'Uzès... La commune rachète le château, le restaure et y installe ses services municipaux. On peut néanmoins le visiter !


Et encore !